Sirop d’agave, pire que le sucre blanc ?

Il y’a quelques années, au détour d’un rayon d’une coopérative biologique. Je suis tombé sur du sirop d’Agave. Cette jolie bouteille en verre renfermant un liquide semblable à du miel, était vendue comme L’ALTERNATIVE au sucre. Naturel, fabriqué selon un savoir-faire ancestral et surtout avec un indice glycémique bas. Ce nectar ambré avait tout pour me plaire. Sans plus tarder, je l’ai rapidement intégré à ma consommation et l’ai même conseillé à mon père atteint du Diabète.

Mais voilà qu’au fur et à mesure, j’ai commencé à voir ce produit dans tous les rayons bio des magasins conventionnels et à des prix plutôt douteux. Après quelques recherches, et discussions avec des professionnels de santé. J’ai eu l’occasion de comprendre l’envers du décor. Je vous livre aujourd’hui mon avis sur cette alternative au sucre.

 

Qu’est ce que le sirop d’Agave ?

Tout d’abord, il est bon de savoir que ce sirop provient d’une plante grasse originaire du Mexique (Agava Tequilana). Qui comme son nom Latin l’indique, est principalement utilisé dans la fabrication de Tequila. Pour réaliser le sirop d’Agave, les feuilles sont enlevées, pour extraire le cœur qui contient la sève indispensable à l’élaboration de cet édulcorant. Le processus de fabrication consiste à faire bouillir à haute température cette sève plusieurs heures afin d’obtenir le sirop que l’on retrouve en rayon.

 

Ce qu’il faut réellement savoir :

Le sirop d’Agave est présenté comme un substitut sain au sucre. Pourtant à l’état naturel, ce produit n’est en réalité que très peu sucré. Riche en polysaccharide, il est travaillé industriellement pour accentuer sa saveur et le rendre plus concentré.

Le véritable problème, n’est pas situé du côté de son indice glycémique qui est effectivement bas. Mais plutôt de sa teneur en fructose (+ de 70%). À tord on à tendance à croire que ce sucre contenu naturellement dans les fruits est excellente pour la santé. Oui mais… Uniquement quand elle est consommée directement à la source !

Je m’explique : pour bénéficier de tout les avantages du fructose sans faire monter dangereusement notre glycémie. Il faut impérativement consommer le fruit en entier, la quantité de fructose tourne alors autour de 20%. La teneur en eau et en fibre atténue l’absorption et la monté de la glycémie dans le sang. Quand tout ce processus n’est pas respecté, le trop plein de fructose « transformés » sature le foie qui n’est pas en capacité de le traiter immédiatement. Il est alors transformé en triglycérides qui accentue la résistance à l’insuline et provoque des pics d’insuline (amis diabétique vous êtes prévenus). Par ailleurs, il contribue également à la forte prise de poids et est aussi souvent un facteur responsable des maladies cardio-vasculaire.

 

Comment le sirop d’agave a réussi à conquérir la healthy-sphère ?

Tout simplement grâce à nos chers industriels, qui n’hésite plus à user et abuser du Greenwashing ! Les consommateurs sont en forte demande de produits sains. Particulièrement attirés par les nouveautés, qui leurs promettent monts et merveilles : à savoir un maximum de plaisir sans un gramme de danger nutritionnel.

 

Les alternatives intéressantes au sucre :

Pour les inconditionnels des saveurs sucrées, ils existent heureusement des alternatives au sucre raffinées :

Le sucre complet : version pur et non transformée ce sucre au goût prononcé garde tout ses nutriments et minéraux (ex : le sucre Rapadura).

Le sucre de Coco : issu de la fleur de coco il conserve également toutes ses vitamines et nutriments. De plus, il possède un indice glycémique bas.

Le Xylitol : composé organique issu de la sève de Bouleau, ce sucrant à un goût similaire au sucre ordinaire. En revanche son apport calorique est beaucoup plus bas que celui du saccharose. De plus, ses propriétés anti-bactériennes en fait un atout considérable au quotidien.

Mais aussi, les dattes, le Miel, les fruits etc….

 

En conclusion, je dirais qu’une consommation occasionnelle n’est pas dangereuse. En revanche, il est préférable de miser sur des sucrants plus nutritifs et bruts pour une utilisation quotidienne.

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à partager également vos astuces/conseils sur des alternatives au sucre raffiné.

8 Replies to “Sirop d’agave, pire que le sucre blanc ?”

  1. Merci pour cet article, ça fait un moment que j’entends que ce n’est pas bon mais sans comprendre. Pour ma part j’ai l’habitude de le consommer dans mes porridges. Jutiliserai dorénavant les alternatives 😉

    1. Je t’en prie ! Oui le sirop d’Agave est réellement entré dans les moeurs mais heureusement ils existent bcp d’autres options pour sucrer nos plats 😉

  2. Merci, c’est intéressant et bon à savoir!!!
    A bientôt

    1. Je t’en prie 🙂

  3. Merci pour cet article on pourrait vite se faire avoir ! Je consomme du sirop d’érable (pour mon muesli, mes cookies…) et hésitait à le remplacer par du sirop d’agave car moins cher… Et bien on va continuer le sirop d’érable ahah !

    1. Oui reste sur le sirop d’érable c’est plus sur ahana 🙂

  4. Article très complet et très bien écrit. Merci
    Je suis ravie d’en apprendre plus sur le sujet. Moi qui ai vendu les mérites du sirop d’agave pendant au moins 5 mois.
    Zut! Je finis le mien et bye bye sirop d’agave.

    1. Comme je te comprends ! J’ai été dans le même cas pendant longtemps a vanter ses mérites à mon entourage…Comme quoi on en apprend tout les jours lol

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :